Vie (et mort) du pont couvert Kelly à Low, en Outaouais.

Le 19 janvier 2019, un soir de tempête de neige, le pont couvert Kelly, situé dans le secteur Fieldville de Low, en Outaouais, brûle complètement. C’est une perte totale. Les enquêteurs appelés sur les lieux à 18h soupçonnent un incendie criminel: en effet, il n’y a aucune logique à voir un pont de bois prendre feu de lui-même alors qu’une tempête de neige sévit. Il y a sans aucun doute eu un acte délibéré.

Une vidéo saisissante (et triste à mourir) de la destruction du pont a été captée par un habitant de Fieldville, et partagé par le Ottawa Citizen. Une image tirée cette vidéo partagée sur Facebook par Rick Charron capturée par se trouve ci-dessous.

Ce pont de 27 mètres de long enjambant le ruisseau Stag était en très bon état, comme on peut le voir ci-dessous, sur une photo que j’ai prise en 2017.

Et voici ci-dessous ce qui en reste près de deux mois plus tard lorsque je suis retourné sur les lieux:

Le pont aurait été construit en 1923, c’est ce qui est mentionné « partout ». Le site pontcouverts.com documente à merveille son histoire en de multiples photos prises à travers le temps. Essayons de retourner aux sources pour clarifier son histoire, ses noms.

Le premier plan de la région que je retrouve remonte à 1852, un tracé du canton de Low effectué par John Newman (cote BANQ, E21,S555,SS1,SSS1,PL.28 ). Voir ci-dessous le lieu approximatif du pont indiqué par un X rouge. Sur ce plan, j’ai l’impression que le tracé de du ruisseau Stag est trop au sud. Notons aussi que le chemin Fieldville, à cette époque, se nommait chemin Pickanock, faisant référence à un lac vers lequel le chemin était tracé. Par ailleurs, le chemin du lac Pike n’existe pas encore. Mieux encore, ce plan nous donne de bons indices quant au rang et au lot sur lequel le pont Kelly sera érigé.

Le plan officiel du canton de Low (tracé en 1901 et tiré du registre foncier du Québec) montre quant à lui que le chemin du lac Pike existe. Mais ce type de plan n’est pas à même d’indiquer plus de détails quant aux ponts ou autres ouvrages. Voir ci-dessous un extrait de ce plan, j’ai annoté en rouge les noms des chemins, de même que le « X » rouge ciblant l’emplacement du pont Kelly. On confirme par là que le pont se trouve sur le lot 38 rang VIII du canton de Low.

 

Une autre façon de connaître l’origine du pont est de comprendre sur quel lot il a été construit, et examiner les actes notariés autour de 1923. Il ne serait pas surprenant de voir que le pont aurait été construit sur la terre d’un dénommé Kelly, ceci expliquant son nom.

Mon intuition est bonne: en consultant l’index des immeubles au registre foncier du Québec pour le lot 38, rang VIII, canton de Low, je note immédiatement une transaction remontant au 23 juin 1931: un vente de Patrick Field à Joseph Kelly au montant de 650$. Voir ci-dessous, ( fond de carte tiré de l’application Demeter du CPTAQ ) la partie vendue à Joseph Kelly est entourée de rouge, le pont se trouvant à l’intersection du chemin du Lac-Pike et du ruisseau Stag:

Et l’acte de vente tel que listé dans l’index des immeubles:

Cependant, l’acte de vente 63798 ne fait aucune mention du pont qui existerait déjà en 1931. L’acte mentionne l’existence d’un chemin, on y parle de forêt, on y parle du Stag creek; mais aucune mention explicite du pont, qui aurait peut-être été inclu parmi la vague mention de « with all the improvements on said pieces of land » durant la vente.

Examinons donc les actes antérieurs à 1931, pour essayer d’y trouver une mention du pont. L’acte 20052 sur l’index ci-dessus ne mentionne pas le pont, mais est daté du 24 août 1912,  et concerne la vente de Hannah Bridget (femme of James Barry) et Mary Field (veuve de Jeremiah F. Kealey) à Michael et Patrick Field 1$ payé chacun. Voici donc… un des deux noms officiels du pont, que l’on nomme parfois Barry-Kelly, mais que l’on devrait peut-être renommer Barry-Kealey…!

En complétant les recherches, les actes antérieurs à 1931 et accessibles sur le Registre foncier du Québec ne mentionnent pas davantage de pont. Mais le site pontcouverts.com a publié une note de 1945 du service des ponts du ministère des travaux publics du Québec, et qui énonce la date approximative du début des années 1930 pour la construction du pont Barry. Je reproduis ici ce document tiré du site pontcouverts.com:

Nous y voilà donc. Une lettre qui confirmerait une construction au début des années 1930  et cela correspond à la vente de Patrick Field à Joseph Kelly de cette partie des lots 39 et 40 rang VIII au nord du ruisseau Stag. Cependant, on dit bien dans la lettre que le pont aurait été construit vers 1930, donc une incertitude demeure.

Une dernière piste à explorer: existerait-il des photos aériennes de l’époque, venant confirmer l’existence ou non de ce pont? La Phototèque nationale de l’air à Ressources naturelles Canada regorge de clichés aériens, certains remontant au début des années 1920, et couvrant tout ou pratiquement tout le territoire du Québec!

Par chance, après quelques recherches, je constate qu’il existe des photos aériennes de 1927 et 1930 de cette région! Des images numérisées à très haute résolution sont disponibles moyennant des frais, je passe donc une commande et j’attends avec impatience la livraison de la marchandise.

Sans plus de détours: le pont apparaît bel et bien sur les photos de 1927. Voir ci-dessous deux extraits de la photo ( cote HA274-002, 2 juin 1927, à 9 000 pieds ) montrant clairement le fameux pont:

Par ailleurs, la photo du 12 octobre 1930 (cote: A2962-84, prise à 10 000 pieds ) est moins claire, mais j’en reproduis néanmoins un extrait ci-dessous.

 

Conclusions:

  1. La lettre rédigée en 1945 par Marcel Crépeau (au service de la voirie) faisant remonter la construction du Pont Barry au début des années 1930 est inexacte, comme en font foi les photographiques aériennes. À la décharge de M.Crépeau, il utilisait le conditionnel pour référer à l’année de construction du pont.
  2. Le pont couvert a été construit en 1927 ou avant, en font foi les photos aériennes de l’époque.
  3. Ce pont couvert est parfois nommé Kelly. Ce rappel remonte aux propriétaires des lots 39 et 40 rang VIII du canton de Low entre 1931 et 1953, Joseph Kelly et son fils Joseph Kelly Jr. Par ailleurs, ce pont pourrait aussi référer à Jeremiah F. Kealey, vendeur d’une partie de ces mêmes lots (via sa veuve Mary Field) le 24 août 1912 (acheteurs: Michael et Patrick Field).
  4. Le pont est parfois nommé Barry, rappel honorant James Barry, vendeur d’une partie de ces mêmes lots (via sa femme Hannah Bridget ) le 24 août 1912 (acheteurs: Michael et Patrick Field).
  5. Le chemin du lac Pike, sur lequel le pont Kelly a été construit, a été tracé entre à une date inconnue entre 1852 et 1901.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vie (et mort) du pont couvert Kelly à Low, en Outaouais.

  1. C’est assez triste comme histoire. J’apprécie de voir la recherche que tu as faite dessus, j’espère qu’il va être reconstruit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s